Antoine Mermod a choisi le siège de la FNOB (Fondation pour la Navigation Océanique de Barcelone) pour présenter le nouveau championnat IMOCA Globe Series et l’accord entre la Classe et la Volvo Ocean Race.

Le Président de l’IMOCA, Antoine Mermod, a choisi le siège de la FNOB (Fondation pour la Navigation Océanique de Barcelone), organisateurs de courses IMOCA en Espagne et membre de l’Assemblée Générale de la Classe, pour présenter le nouveau modèle en cours de développement au sein de la course au large. Une mutation entraînée d’abord par une redéfinition du Championnat du Monde IMOCA, les IMOCA Globe Series, l’accord récent entre la Classe et la Volvo Ocean Race et la prochaine édition de la Barcelona World Race (2022-2023).

Accueilli par la Présidente de la FNOB et Commissaire en charge des Sports de la ville de Barcelone, Marta Carranza, Antoine Mermod a présenté l’IMOCA comme « la classe océanique de premier plan de la Fédération Internationale de Voile World Sailing » et souligné sa position de force en termes de « sport professionnel de haut niveau, d’impact médiatique et d’innovation technologique ». Il n’a pas manqué de rappeler que la Barcelona World Race compte parmi les sept événements océaniques majeurs World Sailing (World Sailing Major Oceanic Events).

Au-delà du sport, la Président de l’IMOCA a également révélé “l’engagement de l’IMOCA envers les questions environnementales”, rappelant que la Barcelona World Race avait ouvert la voie, utilisant la course comme plateforme pour la recherche scientifique. La Classe IMOCA est aujourd’hui ambassadrice du programme Océan et Climat mené par Catherine Chabaud, comme l’était la Barcelona World Race pour la Commission Océanique Intergouvernementale de l’UNESCO.

Côté innovation technologique, Mermod a insisté sur l’aspect prioritaire de la sécurité en plus de la performance : « toute innovation permettant d’améliorer la sécurité des skippers est intégrée très rapidement à nos règles de classe ».

Un marché clé

Force est de constater l’essor de l’Espagne dans le paysage de la course au large internationale depuis les vingt dernières années, notamment grâce aux courses IMOCA telles que la Barcelona World Race, le Tour d’Espagne ou la New York-Barcelone, et aux départs de plusieurs éditions de la Volvo Ocean Race depuis Vigo ou aujourd’hui Alicante. Il n’est donc pas étonnant que l’IMOCA ait choisi Barcelone et le siège de la FNOB pour s’exprimer publiquement.

Mermod a souligné la position stratégique de l’Espagne dans le développement de la course au large et de la Classe IMOCA en particulier, rappelant l’importance de la FNOB et de la Barcelona World Race pour la promotion de la voile : « La FNOB est un partenaire de référence pour le développement de l’IMOCA à l’international au travers de la Barcelona World Race. »

Au sujet de l’accord entre la Classe IMOCA et la Volvo Ocean Race, établissant que les IMOCA60 participeront aux deux prochaines éditions du tour du monde en équipage avec escales, Mermod a conclu : « Cet accord ouvre à des opportunités extraordinaires en faveur du développement de la voile au niveau international, et particulièrement en Espagne ; il signifie davantage de skippers, davantage d’équipes, d’avantages d’acteurs industriels, il renforce la rentabilité des investissements et offrira une visibilité accrue au circuit sur la scène internationale ».

Etaient présents à la conférence : des représentants des institutions de Barcelone, des élus de la Mairie de Barcelone aux côtés de la communauté nautique et des média spécialisés et généralistes.

Partager cette publication